- Toute histoire a un commencement -


Amérique Laitne

En voilà une tâche difficile: commencer par le véritable commencement de l’Amérique latine. Mais, de quel commencement parlons nous ?

S’agit-il de son commencement depuis la création du monde ? Celui où les premiers Latino-américains sont apparus ? Où le commencement que chacun d’entre nous décide de leurs accorder ?

La preuve du « commencement » qui leur est propre se montre déjà très hypothétique, étant donné que « nous » nous sommes avant tout intéressé à ce que « nous » considérions comme leur commencement: La découverte de l’Amérique en 1492, par ce fameux Christophe Colomb.

Ne vous-êtes vous jamais demandé si ces civilisations qui ont tant fait peur aux conquistadors du XV° siècle, qui les qualifiaient « d’indigènes » ou de « sauvages », n’étaient pas plus évolués que nous ? Et si ces civilisations que des blancs – se croyant au dessus de tout au être différent en terme de physique, croyances et traditions – ont anéanti avait bien plus de choses à nous apprendre à cette époque, que nous n’en savons aujourd’hui ?

Je vais donc à partir d’aujourd’hui, essayer de vous faire découvrir quelles étaient ces civilisations qui auraient pu changer le monde. Je veux véhiculer ces croyances, légendes et traditions qui leurs sont chers et qui ont – malheureusement – été mises de côté par un trop grand nombre de personnes dans la société actuelle. Société qui, par ailleurs, oublie qu’en terme de textile par exemple, s’est inspirée des tenues traditionnelles de ces « Indigènes ».

Des histoires passionnantes vous attendent. Des histoires qui ont fait ce qu’est l’Amérique  Latine aujourd’hui. Des histoires qui redonnent de l’espérance à leurs populations, qui les poussent à devenir meilleures, à aller de l’avant, à se développer, et à reprendre la place qu’elles méritent dans ce monde.

Il y a un proverbe africain qui dit: « Si tu ne sais pas où tu vas, souviens toi d’où tu viens ».

Vous allez découvrir d’où ces populations viennent, ce qu’elles ont vécu, pour – enfin – comprendre leur place et leur motivation actuelle au niveau mondial.
Et si l’on en croit le proverbe, nous pourront alors savoir où ces pays vont.

 

Manon

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>