L’Amérique Latine

- Qu’est-ce que l’Amérique Latine ? Comment cette appellation est-elle arrivé dans notre langage courant? Qui concerne-t-elle ? –

L’Amérique latine, est une expression qui a pour la première fois vu le jour en 1856, grâce à un poète colombien, José María Torres Caicedo.
Comme vous vous en doutez, les deux mots composant cette expression ont une signification. On retrouve « Amérique », puisque ces pays se trouvent sur le continent américain, ainsi que « latine », parce que les langues latines sont considérées comme leurs langues nationales: il y a l’espagnol principalement, ainsi que le portugais pour le Brésil. Le mot « latine » est également relié à la religion catholique que pratiquaient les colonisateurs.

L’Amérique latine, s’étend géographiquement du Mexique, au nord, jusqu’à la Patagonie du sud, en passant par l’Amérique centrale et les caraïbes.
Cela représente alors environ 21 millions de km² et 560 millions d’habitants.

Elle se compose de 18 pays distincts, ayant chacun son drapeau, son nombre d’habitants variant selon leur taille, sa capitale et son chef d’état, comme vous pourrez le constater sur le tableau ci dessous.

Pays

 

L’Amérique latine, ayant connu la colonisation, continue de garder d’irréversibles traces de cette période historique:

  • La langue: comme je l’ai écrit précédemment, tous les pays sont hispanophones, à l’exception du Brésil dont la langue est le portugais.
  • La population: elle se compose de la population « amérindienne », témoignant de la période pré-coloniale; de la population d’origine européenne, dû notamment à l’immigration des espagnols-portugais-italiens et de la population d’origine africaine, engendrée avec l’esclavage se pratiquant antérieurement. La population dites « métis », est également évoquée: elle est née grâce au mélange des populations citées jusqu’à présent, et sera considérée comme ne vivant plus dans la culture « indigène ».
  • La religion: le catholicisme est considéré comme le plus pratiqué dans ces pays. Il s’est imposé lors de la colonisation.

L’Amérique Latine, composée d’ethnies –

La politique post-colonial radicale n’a en aucun cas fait oublié à ces populations leurs origines, ni, par conséquent, les faits ethniques s’y étant déroulés; et certains continuent de perdurer. Les principales ethnies sont les suivantes:

  • Les empires Aztèques et Mayas – Mexique et Guatemala
  • Les Uto-aztèques – Salvador
  • Le Lenka – Honduras
  • Le Misumalpa – Nicaragua
  • L’empire Inca – Pérou, Equateur, Bolivie
  • Les Chibchas – Costa Rica, Honduras (région de La Mosquitia), Panama

L’Amérique latine, sous le signe de l’inégalité –

Cette inégalité est divergente en fonction des pays, suivant les niveaux de vie, l’alphabétisation, l’industrialisation, en passant par les régimes politiques.
Elle est notamment dû a deux facteurs: la colonisation, brisant sa dynamique interne à cause des changements qu’elle a engendré sur leurs valeurs culturelles comprenant la religion; ainsi qu’à la main-mise des Etats-Unis sur cette partie du monde qui a bouleversé leur fonctionnement aussi bien dans le domaine économique que politique.

L’Amérique latine,
L’Amérique latine

Elle se bat alors chaque jour pour sauvegarder son existence originelle et ses droits, souvent sous forme de résistance pacifique. Ces pays ont besoin d’être entendu, alors écoutons-les …

Manon


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>